08/11/2007

Le coin du feu

pix2
Qu´il gèle ! et qu´à grand bruit, sans relâche la grêle

De grains rebondissants fouette la vitre frêle !

Que la bise d´hiver se fatigue à gémir !

Qu´importe ? N´ai-je pas un feu clair dans mon âtre,

Sur mes genoux un chat qui se joue et folâtre,

Un livre pour veiller, un fauteuil pour dormir ?

                                      THEOPHILE GAUTIER (ménagerie intime)

11:51 Écrit par Nounou chats dans poemes sur les chats | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

A Théophile gauthier j'adore l'étudiet'on encore seulement en classe je me le dema,de ..joli ici ...Nous ne manquerons pas de revenir y ronronner
Charly, Noé et Plume ....

Écrit par : ln | 08/11/2007

Très jolis mots. rien de tel qu'un chat sur ses genoux, pour nous tenir bien chaud les longues soirées d'hiver

Écrit par : Nad | 08/11/2007

Les commentaires sont fermés.