08/11/2007

Le coin du feu

pix2
Qu´il gèle ! et qu´à grand bruit, sans relâche la grêle

De grains rebondissants fouette la vitre frêle !

Que la bise d´hiver se fatigue à gémir !

Qu´importe ? N´ai-je pas un feu clair dans mon âtre,

Sur mes genoux un chat qui se joue et folâtre,

Un livre pour veiller, un fauteuil pour dormir ?

                                      THEOPHILE GAUTIER (ménagerie intime)

11:51 Écrit par Nounou chats dans poemes sur les chats | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/10/2007

Le chat et le miroir

Philosophes hardis, qui passez votre vie

A vouloir expliquer ce qu´on n´explique pas.

Daignez ecouter, je vous prie,

Ce trait du plus sage des chats.

Sur une table de toilette

Ce chat apercut un miroir

Il y saute, regarde, et d´abord pense voir

Un de ses freres qui le guette.

Notre chat veut le joindre, il se trouve arreté

Surpris, il juge alors la glace transparente

Et passe de l´autre coté.

Ne trouve rien, revient, et le chat se presente,

Il reflechit un peu : de peur que l´animal

Tandis qu´il fait le tour ne sorte

Sur le haut du miroir il se met a cheval,

Une patte par ci, l´autre par-lá, de sorte

Qu´il puisse partout le saisir.

Alors croyant bien le tenir,

Doucement vers la glace il incline la tete

Apercoit une oreille et puis deux...A l´instant,

A droite, a gauche, il va en jetant

Sa griffe qu´il tient toute prete

Mais il perd l´équilibre, il tombe et n´a rien pris:

Alors sans davantage attendre,

Sans chercher plus longtemps ce qu´il ne peut comprendre,

Il laisse le miroir et retourne aux souris.

"Que m´importe, dit-il, de percer ce mystere ?

Une chose que notre esprit,

Apres un long travail, n´entend ni ne saisit

Ne nous est jamais necessaire.

                                                Jean-Pierre Claris de Floriangifs chat3

17:57 Écrit par Nounou chats dans poemes sur les chats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |